Articles récents

Au Biscornu : blind test, cocktails et big smile

Un bar qui ne se la raconte pas, où les sourires sont gratuits et le fun garanti.

Happy Souvenirs

« J’ai voulu créer un endroit où tout le monde se sente bien : les jeunes, les vieux, les étudiants, ceux qui travaillent dans les bureaux à côté. » Pari réussi pour Marc, qui a ouvertLle Biscornu en janvier 2012, rue Montmartre, juste en bas des Grands Boulevards. À l’époque, les médias quittent le quartier un à un. C’est le bon moment pour reprendre le "Presse", fameux lieu de rencontre des journaleux, et le transformer en un bar plus moderne. Déco chaleureuse, serveurs accueillants, cocktails sucrés et délicieuses pizzas maison. Le Biscornu est né. Il devient le parfait compromis entre cafés hipster et troquets populaires. Ici, pas de prise de tête. Et c’est probablement grâce à cette coolitude que les clients deviennent des habitués. Les collègues et amis se passent le mot. « En général on connait toujours au moins une personne dans chaque groupe. On reconnait les visages, on se souvient des prénoms. J’encourage les serveurs à passer du temps avec les clients avec qui ils s’entendent bien », confie Marc. Chaque groupe à même son serveur chouchou.

Happy Touch

J’ai tellement squatté les lieux ces trois dernières années que je fais partie de ces visages qu’ils reconnaissent. Comme beaucoup d’habitués, je claque la bise au vigile et appelle les serveurs par leurs prénoms. Au début, on venait parce que c’est pratique. Et puis, on s’est mis à réserver au moins une fois par mois une des cinq salles de la maison, pour des anniversaires ou des soirées de retrouvailles. Au Biscornu, les espaces sont en effet privatisables. C'est gratuit. Sans minimum de conso. Une particularité sur laquelle Marc ne veut pas transiger. « Les clients sont là pour s’amuser, on ne va pas leur mettre la pression. Chaque week-end, les espaces sont tous réservés, alors même si on est perdant avec un groupe, on se rattrape avec un autre qui boit un peu plus », explique-t-il (je me sens un peu visée, en parlant de ceux qui boivent plus, mais passons). Pour s’amuser, justement, il y a tout ce qu’il faut : Happy Hour toute la journée le lundi ; blind test le mercredi soir ; karaoké le jeudi ; “Biscomix” le vendredi. Ça peut paraître kitch, mais avouons-le, il n’y a rien de mieux pour découvrir le vrai visage de ses collègues ou camarades d’école que de se trémousser en chantant du Britney Spears.

Le coup de cœur du Happy Crew

Le big smile de David, récemment nommé directeur, qui se dit « chauffeur de salle ». On vous l’a dit, chaque groupe a son chouchou : c’est le nôtre, et c’est aussi pour lui qu’on y retourne.

Le Biscornu

89, rue Montmartre

2ème

Tél. : 01.40.26.07.30

Ouvert du lundi au vendredi de 7h30 à 2h

et le samedi de 17h à 2h

#2emearrondissement #paris #LeBisconru #pizza #maison #bar #privatisation #karaoké #blindtest

Envie d'une  nouvelle dose d'endorphines ?

Site Web réalisé avec amour par David Coat

Toute reproduction partielle ou complète du contenu de ce site est interdite sans l'autorisation écrite des auteurs

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now